Planifier un voyage à vélo

voyage à vélo

Le cyclotourisme est excellent pour faire de l’exercice physique tout en visitant de nouveaux endroits.

En France, nous avons la chance de vivre dans un pays qui abrite des paysages diversifiés et des cultures riches pour planifier un voyage à vélo.

Les voyages à vélo peuvent être organisés de deux manières

  1. Faire appel aux services des agences de voyages qui offrent des programmes spéciaux pour visiter à vélo les sites touristiques français et les territoires des DROM-COM (Départements et Régions d’Outre-Mer et Collectivités d’Outre-Mer). 
  2. Planification d’itinéraires indépendants.

La première option permet de ne pas se soucier de l’organisation de son voyage à vélo, et la seconde de choisir soi-même des itinéraires à sa convenance.

Mais planifier un voyage par ses propres moyens nécessite beaucoup de responsabilités.

Alors, comment planifier un voyage ?

Avant de vous lancer dans l’organisation d’un voyage touristique à vélo, il est très important de déterminer le pays ou la région dans laquelle vous souhaitez voyager. 

Ensuite, il est important d’approfondir un itinéraire en tenant compte des attractions et des lieux que vous souhaitez visiter.

Si vous n’avez pas envie de transporter une grosse charge (nourriture, tentes, vaisselle, etc.) avec vous, vous devez choisir une région qui compte de nombreux établissements avec des hôtels et des terrains de camping. 

Cela est nécessaire pour que vous puissiez non seulement rester pour la nuit, mais aussi vous permettre de vous reposer et de vous restaurer.

Et la distance ?

La distance que vous allez parcourir ne doit pas dépasser 50 à 70 kilomètres par jour. 

Bien évidemment, rien ne vous empêche d’effectuer une distance beaucoup plus longue, mais en ce qui concerne un voyage à vélo qui comprend aussi des visites, 100 à 150 km par jour, c’est trop, même si votre corps est entraîné. 

De plus, en surmontant un tel kilométrage, il est peu probable que vous ayez le temps de connaître en détail la zone d’intérêt. 

D’autant plus qu’il est important de prendre le temps de vous reposer, comme, par exemple en vous asseyant à une terrasse d’un café ou dans d’autres établissements de restauration pour manger.

Il est très difficile de déterminer les meilleurs endroits pour faire du cyclotourisme en France Métropolitaine ou d’Outre-Mer. 

Cette difficulté est due au fait que notre état se compose de différentes attractions qui ne laissent pas les cyclistes indifférents. 

Par conséquent, il est préférable de calculer votre futur itinéraire en fonction de ces quelques critères suivants :

  • Les lieux, les villes et les attractions spécifiques que vous souhaitez voir.
  • Un kilométrage qui n’est pas préjudiciable pour votre santé.
  • Des bagages optimaux pour un voyage confortable.
  • Le point de départ et d’arrivée.
  • Le programme du séjour dans chaque lieu d’intérêt.
  • La durée du voyage.

Si vous préférez passer la nuit dans des campings ou des hôtels, cela vaut la peine de réserver des chambres à certaines dates et à l’avance. 

Bien sûr, si le choix du camping ou de l’hôtel ne correspond pas à la philosophie de votre voyage, vous pouvez très bien dormir à la belle étoile au milieu d’un champ.

Quelles sont les routes optimales ?

Les meilleurs itinéraires pour un voyage à vélo sont des itinéraires tranquilles entre de petites villes à faible trafic et des routes facilement praticables. 

Pour votre sécurité, il vaut mieux éviter les routes très fréquentées.

Si vous avez des doutes sur la qualité des routes, vous pouvez effectuer une vérification en vous informant de la qualité de celles-ci en surfant sur Google Maps.

Les indispensables lors d’un voyage à vélo

Même si vous avez prévu que vos itinéraires passent par des villes, vous devez veiller tout de même à prévoir un minimum d’équipements et de nourriture. 

Pendant votre trajet, vous devrez organiser les moments de repos et les collations

Par conséquent, la disponibilité de friandises, de fruits et de sandwichs est une option, mais s’alimenter correctement est la clé pour réduire la fatigue et d’éventuelles blessures, comme vous pouvez le lire dans mon article : La nutrition pendant les sorties à vélo.

En plus d’une nourriture saine, chaque cycliste participant à la randonnée doit prévoir :

  • Un kit permettant d’effectuer de petites réparations.
  • Un vêtement de pluie.
  • Une trousse de premiers secours.
  • Un ensemble de chaussures et de vêtements de rechange qui ne doivent pas être trempés en même temps. 
  • Un approvisionnement en eau doit être renouvelé dès que possible.

Seul ou en groupe ?

Voyager à vélo seul et en toute indépendance est pour certaines personnes la meilleure manière pour se déplacer à son rythme, mais il est aussi tout à fait possible de le faire au sein d’un petit groupe.

Au maximum 4 personnes, car il sera difficile de loger dix personnes dans un hôtel et de trouver des places libres dans un restaurant. 

En plus, 3-4 personnes pourront effectuer de telles actions sans aucun problème.

Lorsque vous organisez une visite à vélo autoguidée, assurez-vous d’acheter les cartes qui précisent les informations sur les attractions locales. 

Ainsi, vous ne passerez pas à côté d’un monument historique ou d’un magnifique château antique sans avoir des informations sur l’emplacement d’un site touristique.

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire

Hackez vos vieilles habitudes !

Recevez gratuitement le livre " 7 articles nutrition & santé "