Laver son vélo

nettoyage d'un vélo

Un vélo, c’est comme une voiture ou une moto ; plus il est utilisé, plus il se salit et notamment lorsque les conditions météorologiques changent d’un jour à l’autre. 

La première chose à faire est de veiller au bon état technique de votre machine – grâce à cette vérification, votre vélo durera plus longtemps.

En plus, laver son vélo régulièrement permet à celui-ci d’être toujours aussi agréable à piloter. 

Le secret est de maintenir constamment les composants propres et bien lubrifiés ; et exactement dans cet ordre. 

Avant de commencer la lubrification, il est préférable de lui donner une bonne douche afin qu’il retrouve son éclat d’antan.

OK, mais ayant pris connaissance du titre de cet article, une question vous brule les lèvres : y a-t-il un processus pour bien laver son vélo ?

Je ne sais pas s’il s’agit réellement d’un processus, mais il y a des méthodes et des étapes à suivre.

Les méthodes

En fait, il y a plusieurs options – la première est d’utiliser la bonne vieille méthode du seau d’eau et de l’éponge, ce qui est une très bonne solution en soi, mais l’inconvénient est que vous allez passer énormément de temps à laver votre vélo. 

Sans compter que si votre vélo est vraiment sale, et surtout boueux, vous risquez d’avoir du mal à le nettoyer.

Après une sortie boueuse comme présentée sur la photo ci-dessous, laver votre vélo avec une éponge va vous prendre énormément de temps avant qu’il brille. 

vélo boueux

Par conséquent, il est donc préférable d’utiliser un nettoyeur haute pression.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Entretenir sa chaîne de vélo

Et si vous n’en possédez pas un et que vous n’avez aucune idée du modèle qu’il faut, alors je vous conseille d’investir quelques euros en achetant le MUC-OFF et son kit vélo.

L’essayer, c’est l’adopter ! (Pouah, je parle comme une pub !)

Beau comme un camion vélo

Il y a trois étapes incontournables !

#1 – Les éléments

Donc, voici comment débarbouiller votre machine afin qu’elle soit propre sans abîmer les éléments les plus sensibles.

Les éléments du vélo que vous devez particulièrement soigner avec prudence lors d’un lavage sont :

  • Le boîtier de pédalier : c’est le mécanisme dans lequel les manivelles avec pédales tournent.
  • Les moyeux : ce sont les mécanismes avec lesquels les roues tournent.
  • Les jeux de direction : c’est l’élément effectuant la jonction entre le cadre et l’ensemble guidon/potence/fourche.

#2 – Les roulements

En revanche, tous les roulements sont (normalement) protégés contre les infiltrations d’eau et leurs joints sont conçus pour résister à la pluie, aux flaques d’eau, mais pas à de l’eau projetée sous haute pression.

Il ne faut donc pas trop insister lorsque vous passez le jet d’eau sur ces éléments et ne les visez pas avec un jet d’eau parallèle au sol.

Cette recommandation est très importante !

Il est préférable de les laver en biais par le dessus afin que l’eau n’arrive pas directement sur les roulements. 

Il est également conseillé de ne pas trop approcher la lance du vélo. 

Reculez d’un pas ou deux lors d’un lavage. Le fait de prendre un peu de distance lavera votre vélo aussi efficacement, mais sans infliger à ses composants une forte pression.

Le nettoyeur haute pression est également très efficace pour éliminer la saleté qui a séché à la suite de votre dernière sortie ou encore parce que des insectes se sont collés sur le cadre lors d’un transport sur le toit de la voiture.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Préparer son vélo

Pour ma part, je recommanderais de laver le vélo à l’eau claire. 

Mais vous pouvez aussi, surtout s’il s’agit de la saleté séchée, utiliser l’accessoire qui fait mousser le produit nettoyant.

Vous pouvez utiliser un liquide de lavage « spécial vélo » en petite quantité, car ce type de produit est concentré, mais généralement son prix est coûteux.

À contrario, vous pouvez utiliser un shampooing ou un gel douche ordinaire et toujours en versant des petites quantités. 

Les produits chimiques puissants sont à bannir étant donné qu’ils ne sont pas conçus pour nettoyer les vélos.

Après avoir lavé votre vélo, mettez-le de côté, de préférence dans un endroit aéré et ombragé, pour qu’il soit au sec. 

Vous pouvez accélérer ce processus en utilisant un chiffon propre. 

#3 – La chaîne

Une fois votre vélo sec, l’autre étape est de vous occuper de la chaîne. 

Vous pouvez en apprendre plus sur le nettoyage et la lubrification de la chaîne en (re)lisant mon article – Entretenir sa chaîne de vélo –.

Néanmoins, si la chaîne n’est pas très sale, il suffit de bien l’essuyer avec un chiffon imbibé d’un dégraissant, puis d’appliquer de l’huile.

Cependant, si la chaîne est très sale, vous devez la démonter et la nettoyer à l’aide d’un dégraissant, puis la lubrifier

Vous pouvez également ajouter une à deux gouttes d’huile sur les engrenages du pédalier et sur les pivots des freins (V-Brake).

En rappelant ces quelques consignes simples, votre vélo sera propre et toujours en bon état.

En bref

Plus votre vélo sera entretenu, plus celui-ci durera dans le temps et plus son confort de conduite sera préservé.

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire

BOOSTEZ VOTRE VÉLO !

Recevez gratuitement mon livre "10 conseils peu coûteux pour améliorer les performances de votre vélo"